Comprendre l’assurance habitation en 5 minutes

Vous venez de trouver votre nouveau logement et se pose à présent LA question de l’assurance habitation. Comment la choisir ? Que doit contenir le contrat ?

On fait le tour du sujet en 5 minutes chrono !

Source

Qu’est-ce que l’assurance habitation ?

Une assurance habitation, aussi appelée assurance MRH (multirisque habitation), a pour objectif de protéger le logement et ce qu’il contient en cas de sinistre.

Est-elle obligatoire ?

Il est obligatoire de souscrire à une assurance habitation lorsque vous êtes locataire ou propriétaire en co-propriété.

Si vous locataire, votre propriétaire vous demandera une attestation d’assurance au moment de la signature de votre bail. Il est également en droit de vous demander tous les ans un justificatif prouvant que vous êtes bien toujours assuré.

Comment souscrire à une assurance habitation ?

C’est plus ou moins simple et il y a l’embarras du choix… Vous pouvez trouver les différentes offres sur internet et ensuite souscrire en ligne, par téléphone, ou en agence.

Que couvre une assurance habitation ?

Les garanties obligatoire pour une assurance habitation

Toute assurance habitation doit obligatoirement couvrir ces sinistres, c’est ce qu’on appelle les « garanties obligatoires » :

  • Les dégâts des eaux
  • Les sinistres causés par une explosion, par le gel, par une tempête de vent, de neige ou de grêle
  • Les incendies
  • Les catastrophes naturelles ou technologiques – celles déclarés comme telles par l’Etat
  • Les actes de terrorisme
  • La responsabilité civile. C’est l’obligation légale de réparer tout dommage causé à autrui, que ce soit chez vous ou ailleurs. Elle couvre les dommages corporelles et matériels dont vous êtes responsables.

Vous avez ensuite ce qu’on appelle des “garanties secondaires” que vous n’êtes pas obligés de couvrir. A voir donc en fonction de vos besoins. Par exemple, vous pouvez également couvrir le vol, les bris de glace, le dépannage serrurerie, vos animaux domestiques, etc.

Conseil d’ami… Faites bien attention aux garanties secondaires et à ne pas souscrire à des garanties obscures et coûteuses ou déjà couvertes par d’autres assurances comme celle de votre carte bleu.

D’autres éléments ne sont pas systématiquement couverts par les assurances, ce sont ce que l’on nomme garanties secondaires. Il y a notamment le dépannage serrurerie, le vol, le vandalisme, les bris de glace.

Il faut donc bien choisir son assurance habitation en fonction de ce que l’on souhaite couvrir, et des options qu’est susceptible d’offrir l’assureur. Faites attention à ne pas souscrire à des garanties obscures ou qui sont déjà couvertes par votre assurance de carte bleu.

La notion de franchise

La franchise, c’est le montant qui restera donc à votre charge en cas de sinistre.

Par exemple, vous avez choisir une franchise de 150€ et votre appartement est cambriolé. En tout, 2000€ de biens disparaissent. Votre assurance vous remboursera alors 1850€ (2000 – 150€ de franchise).

Souvent, vous pouvez choisir le montant de votre franchise dans votre contrat. Ce montant influence directement le prix de votre assurance habitation : plus la franchise est élevée, plus la cotisation sera faible. Et vice versa.

Comment résilier son assurance habitation ?

Rien de plus simple, depuis la loi Hamon de 2015, l’engagement des contrats d’assurance habitation a été fixé à 1 an. Passés 12 mois, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance habitation et ce, à tout moment. Il vous suffit d’envoyer un courrier de résiliation à votre assurance et, après un mois de préavis, vous êtes libéré de tout engagement.

Certaines assurances habitation sont sans engagement, comme l’assurance habitation en ligne de Luko.

Les cas où vous pouvez résilier votre assurance habitation avant 12 mois

Dans certaines situations, il est également possible de résilier avant 12 mois votre assurance habitations. Voici les principales situations qui vous le permettent :

1. Changement de situation personnelle ou professionnelle

Si vous changez de logement, d’emploi, partez en retraite ou accueillez un nouveau membre dans votre famille, vous pouvez résilier votre assurance sans attendre les 12 mois.

2. En cas d’augmentation de votre niveau de franchise ou de vos cotisations

Si votre assureur décide d’augmenter le prix d’assurance ou de votre franchise, vous êtes en droit de résilier votre contrat, quelque soit le temps depuis lequel vous êtes engagé

3. Si l’un de vos contrats est résilié par votre assureur

Après un sinistre ou un accident, votre assureur a le droit de décider unilatéralement le contrat qui vous engage. Dans ce cas, pouvez demander à ce que vos autres contrats soient également résiliés

4. Votre assureur ne respecte pas les dispositions de la loi Chatel

La Loi Chatel précise que votre assurance doit vous informer par courrier de la date de fin d’échéance de votre contrat et donc de la date limite pour le résilier. Si elle manque à cette obligation, vous pouvez demander à résilier votre contrat, même si vous êtes encore engagé.

A priori, vous savez tout à présent sur l’assurance habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *