Quelles sont les démarches en assurance habitation en cas de déménagement ?

Source

Assurance habitation en cas de déménagement

Vous avez décidé de changer d’habitation ? Vous allez déménager dans un nouvel appartement ou une nouvelle maison ? Le premier réflexe à faire est donc de prévenir son assureur. Pourquoi faire cela ? Il est obligatoire de signaler son assureur sur n’importe quel changement de sa situation. Un délai de 15 jours ouvrables est compté à date du déménagement. Il faut informer sa compagnie d’assurance par une lettre recommandée disposant d’un accusé de réception. Dans le cas d’oubli ou de non-respect du délai de cette obligation d’avertissement de son assureur, l’assuré sera obligé de verser les primes d’assurance de son ancien logement même s’il n’y habite plus.

Résilier ou poursuivre son contrat d’assurance habitation

Si vous êtes locataire, vous avez la possibilité soit de conserver l’assurance habitation de votre ancienne maison ou votre ancien appartement, soit de souscrire à une nouvelle assurance habitation pour votre nouveau domicile. Votre ancien propriétaire a le droit de reprendre votre assurance habitation pour son compte. Dans tous les cas, les conditions de l’assurance logement peuvent subir quelques modifications. Ces changements vont donc dépendre de la situation personnelle de l’assuré, qu’il soit célibataire, en couple, marié, avec ou sans enfants. Mais pas seulement, cela dépendra également de la valeur de la nouvelle location et des caractéristiques de cette dernière, par exemple, appartement équipé ou non.

Assurance habitation : le propriétaire vend et déménage

En cas de vente d’un bien immobilier, l’assurance habitation de ce bien se reportera automatiquement à l’acheteur. Toutefois, l’acheteur peut refuser cette assurance. Dans cette situation, il a l’obligation d’avertir la compagnie d’assurance du vendeur à partir d’une lettre recommandée. En vendant son logement, le propriétaire a également la possibilité de ne pas transmettre son assurance logement et de le résilier de suite dès que le contrat de vente fut signé. Cette résiliation ne prend effet que 30 jours après que l’assuré ait reçu la lettre d’avertissement de résiliation. Durant ce délai, le propriétaire vendeur est encore en charge du paiement des cotisations de l’assurance habitation. Pour avoir davantage de conseils et d‘informations sur le sujet, il est plus judicieux et réfléchi de faire appel à un courtier en assurances comme Assurancesmons.be. Un courtier est un bon allié pour aider dans certaines démarches assez compliquées en assurance.

L’étendue de la responsabilité du propriétaire et du locataire

Un propriétaire est responsable des dommages et dégâts causés à des voisins ou autres tiers par son bien. En cas d’incendie dans sa propriété, si le feu s’étend jusqu’au domicile du voisin ou atteint une voiture stationnée à proximité, le propriétaire sera tenu de rembourser les dégâts en utilisant son assurance. Si bien qu’il est conseillé que l’assurance habitation doit être une assurance multirisque afin de pouvoir couvrir ce genre de situation.
Pour le locataire, il doit souscrire à une assurance logement risques locatifs pour éviter de se trouver dans une situation désagréable de défaut d’assurance. Dans d’autres cas de location meublée ou de location saisonnière, il n’est pas exigé au locateur de disposer de ce type d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *