Résiliation Assurance Hospitalisation


Une assurance hospitalisation est une assurance complémentaire à votre assurance maladie et n'est pas obligatoire en Belgique. Vous n'avez pas besoin de cette assurance complémentaire ou vous voulez changer de compagnie car vous avez trouvé des tarifs plus intéressants ? Dans ce cas, il est conseillé de résilier votre assurance hospitalisation.
Assurance hospitalisation

Comment résilier votre assurance hospitalisation ?

Conditions générales de résiliation

La plupart des assurances hospitalisation ne peuvent être résiliées qu'à l'échéance annuelle du contrat. Vous devez également tenir compte d'une période de préavis de 3 mois.

Cela signifie que vous devez résilier votre assurance au moins 3 mois avant l'échéance du contrat. Si vous ne le faites pas, votre contrat sera renouvelé automatiquement pour une année supplémentaire et vous ne pourrez résilier qu'à l'issue de cette période. Il est donc important d'envoyer votre lettre de résiliation à temps !

Exceptions :

Dans certains cas, vous pouvez toutefois résilier immédiatement en tenant compte d'une période de préavis d'un mois :

  • en cas de déménagement à l'étranger
  • en cas de modification du tarif ou des conditions du contrat d'assurance
  • en cas de décès
  • si vous souhaitez souscrire une autre assurance similaire.

Vous payez votre assurance par domiciliation ? Celle-ci s'arrêtera automatiquement dès que votre résiliation aura été traitée.

Nous vous conseillons d'envoyer votre lettre de résiliation par lettre recommandée. L'accusé de réception et le code track & trace constituent des preuves d'expédition et de réception valables en droit, et l'entreprise ne pourra pas contester votre résiliation.

Stéphanie Charpentier

Stéphanie Charpentier Auteur

Stéphanie Charpentier est journaliste free-lance et écrit sur de nombreux sujets pour sepastop.eu. C’est elle qui rédige la plupart des textes en français de notre blog et de notre banque de données.

Cet article est rédigé à des fins informatives et ne remplace en rien des conseils juridiques professionnels.

Noter cet article
 
4,00 / 5,00
(1 avis)
Dernière mise à jour :