Comment résilier un contrat de travail ?


Votre travail ne vous convient plus ? Vous avez reçu une meilleure offre ? Vous voudriez consacrer plus de temps à vos enfants ? Vous vous lancez comme indépendant ? Vous devez alors rompre votre contrat de travail et présenter votre démission.

Si vous souhaitez rompre votre contrat de travail, il vous faudra tenir compte d’un certain nombre d’éléments. S’agit-il d’un contrat à durée déterminée ou indéterminée ? Voulez-vous prester un préavis ? Ou plutôt partir sans attendre et payer une indemnité de départ ? Nous vous expliquons toutes vos options dans un langage clair.

Contrat à durée déterminée ou pour un travail nettement défini

Un contrat de travail à durée déterminée prend automatiquement fin au terme de la période convenue. Passé ce délai, vous ne devez pas présenter de préavis, aucun délai de préavis ne s’applique et vous ne payez aucune indemnité de départ.

Normalement, vous ne pouvez pas rompre prématurément un contrat de travail à durée déterminée. Il existe cependant plusieurs exceptions.

Le contrat de travail pour une tâche nettement définie n’a pas d’échéance, il prend fin lorsque la mission convenue a été effectuée. Par exemple : un photographe qui immortalise un événement déterminé, un traiteur qui fournit un repas lors d’une fête, etc.

Attention ! Les contrats à durée déterminée et pour un travail nettement défini doivent être conclus par écrit. Dans le cas contraire, ils sont soumis aux mêmes règles que les contrats à durée indéterminée.

Ces contrats peuvent uniquement être résiliés pendant la première moitié du contrat. Vous pouvez donc rompre un contrat de travail de 6 mois pendant les 3 premiers mois, un contrat de 8 mois pendant les 4 premiers mois et un contrat d’un an pendant les 6 premiers mois.

Cette règle est toutefois plafonnée à 6 mois. Autrement dit, vous ne pouvez rompre un contrat de travail de 16 mois que pendant les 6 premiers mois.

Attention ! L’intégralité du délai de préavis doit également avoir lieu pendant la première moitié du contrat. Notez également que le préavis ne prend effet que le lundi suivant.

Après la première moitié du contrat, vous ne pouvez plus le rompre anticipativement. La partie qui met fin au contrat durant la deuxième moitié devra verser la rémunération restante pour la période contractuelle !

Contrat de travail à durée indéterminée

Vous pouvez également rompre un contrat à durée indéterminée, moyennant :

Vous pouvez rompre un contrat à durée indéterminée à tout moment, à condition de respecter un délai de préavis. Durant le préavis, le travailleur reste à son poste, mais les deux parties peuvent déjà chercher un remplacement.

La durée du préavis dépend de votre ancienneté et varie selon que le préavis est signifié par l’employeur ou le travailleur.

Le préavis doit toujours être signifié par écrit et contenir la date de début et la durée du préavis.

Un travailleur peut rompre son contrat de trois manières :

  • en remettant une lettre à son employeur. Veillez toujours à demander une copie signée en guise d’accusé de réception
  • par courrier recommandé. Dans ce cas, le délai de préavis prend cours le troisième jour ouvrable (le samedi est un jour ouvrable !) suivant la date du cachet de la poste
  • par lettre de préavis remise par un huissier

L’employeur peut uniquement rompre un contrat de travail par lettre recommandée ou remise par un huissier.

Que doit contenir ma lettre de démission ?

Elle doit contenir les informations suivantes :

  • votre nom complet et votre adresse
  • le nom complet et l’adresse de l’entreprise/employeur
  • la date de remise/d’envoi de la lettre de démission
  • le début et la fin du délai de préavis
  • la mention claire de votre volonté de mettre fin au contrat de travail et la raison éventuelle
  • votre signature

Outre ces informations, vous pouvez également indiquer que vous avez apprécié cette collaboration, que vous avez appris beaucoup de cette entreprise, que vous êtes disposé à accueillir et à former votre remplaçant, etc.


Dave Danckaerts

Dave Danckaerts Juriste interne

Dave Danckaerts est juriste et a décroché son diplôme de droit à l’université d’Anvers en 2007. Pendant ses études, il se spécialise entre autres dans les contrats types du secteur de l’énergie. Pour sepastop.eu, il écrit sur le droit des contrats et des consommateurs. Par ailleurs, il publie également sur son site personnel.

Cet article est rédigé à des fins informatives et ne remplace en rien des conseils juridiques professionnels.

Noter cet article
 
5,00 / 5,00
(1 avis)
Sources
Dernière mise à jour :