Types d’envois recommandés


Il existe différents types d’envois recommandés, en fonction de la finalité du courrier et du type d’accusé de réception désiré.
Types d’envois recommandés
Source

1. L’envoi recommandé « normal »

Cette méthode est la plus couramment utilisée lorsqu’il s’agit d’envoyer un courrier recommandé. Elle est abordée en détail dans notre article principal sur la lettre recommandée. Cependant, l’expéditeur n’est pas automatiquement averti lorsque le destinataire réceptionne la lettre. Pour cela, il doit utiliser le site web track & trace de bpost.

Ce type d’envoi revêt déjà une valeur probante dans une procédure judiciaire ou un procès. Vous pouvez toujours partir du principe que la lettre a été transmise si elle n’est pas retournée pas à l’expéditeur.

2. L’envoi recommandé avec accusé de réception / signature

Ce type d’envoi offre à l’expéditeur une preuve de réception. Il s’agit d’une carte sur laquelle figurent la signature du destinataire et le cachet de la poste indiquant le lieu et la délivrance. Vous payez un supplément pour ce type de service.

3. L’envoi recommandé à valeur déclarée

Cette forme d’envoi permet d’assurer votre courrier contre la perte, le vol ou les dommages. En cas de perte, bpost vous verse une indemnité qui peut aller de 250 à 7500 euros. Vous pouvez également ajouter un message à l’attention du destinataire.

4. L’envoi recommandé électronique

L’envoi recommandé électronique est un courrier recommandé qui est transmis par internet. Là aussi, l’expéditeur reçoit une preuve de l’envoi et/ou de la réception.


Dave Danckaerts

Dave Danckaerts Juriste interne

Dave Danckaerts est juriste et a décroché son diplôme de droit à l’université d’Anvers en 2007. Pendant ses études, il se spécialise entre autres dans les contrats types du secteur de l’énergie. Pour sepastop.eu, il écrit sur le droit des contrats et des consommateurs. Par ailleurs, il publie également sur son site personnel.

Les informations figurant sur notre site web sont de nature générale. Elles ne sont pas adaptées à des circonstances personnelles ou spécifiques et ne peuvent être considérées comme des conseils personnels, professionnels ou juridiques.

Noter cet article
 
5,00 / 5,00
(1 avis)
Sources
Dernière mise à jour :